Bibliothèque de ressources

Ci-dessus : Image © YuriyS, iStockphoto.com

Si vous et vos élèves souhaitez prolonger le programme TomatosphèreMC pour inclure des expériences supplémentaires axées sur les plants ou si vous prévoyez cultiver les plants de tomates jusqu’à ce qu’ils produisent des fruits, suivez ces recommandations sur le repiquage et la culture.

Culture des plants à l’intérieur

Repiquage

Après plusieurs semaines de croissance, il faut prévoir de transférer les plants, y compris les pastilles de tourbe, dans des contenants qui resteront à l’intérieur. Idéalement ceux-ci devraient être de 10 à 20 litres et permettre un bon drainage. Il est préférable d’utiliser un terreau de bonne qualité; cherchez une marque qui contient de la mousse de tourbe et de la perlite. Faites tremper les pastilles avant le repiquage et laissez les plants dedans pour éviter de perturber les racines. Enterrez le plant jusqu’à la moitié de la tige et ne vous en faites pas si les feuilles du bas sont recouvertes de terre. Lors du repiquage, manipulez toujours les semis délicats avec soin.

Déplacement des plants à l’extérieur

Les plants de tomates doivent être soumis à un processus d’acclimatation appelé endurcissement (ou endurcissement au froid) avant de pouvoir survivre à l’extérieur. Après environ six semaines de croissance à l’intérieur, mettez les plants dans des pots ou dans des plateaux à l’extérieur pendant une courte période chaque jour pour leur permettre de s’adapter au froid, à la lumière du soleil et au vent. La première exposition devrait durer environ 15 minutes. Pendant une période de deux semaines, augmentez progressivement la durée de l’exposition jusqu’à quelques heures par jour. N’exposez pas les plants directement au soleil ni dans un endroit venteux pendant l’endurcissement. Arrosez modérément les plants et n’appliquez pas de fertilisant. Après deux semaines d’endurcissement, les plants peuvent être repiqués dans du terreau à l’extérieur si la température excède généralement 15 °C le jour et si elle ne risque pas de passer sous les 5 °C la nuit. Attendez toujours qu’il n’y ait plus de risque de gel pour transplanter les plants à l’extérieur.

Choisissez un jour nuageux afin que les plants ne subissent pas de stress hydrique. Arrosez le terreau autour du plant immédiatement avant le repiquage. Placez la moitié de la tige en dessous du niveau du sol. De nouvelles racines se formeront le long de la tige jusqu’au niveau du sol et viendront fixer le plant dans le sol. Arrosez les plants nouvellement transférés jusqu’à ce que le terreau soit bien humide, mais évitez que de l’eau ne stagne. Continuez d’arroser quotidiennement, mais ne saturez pas complètement le terreau.

Floraison et pollinisation

Les fleurs de tomates commenceront à apparaître environ 30 jours après le repiquage et seront prêtes pour l’autopollinisation. À l’intérieur et à l’extérieur, il est utile de contribuer au processus d’autopollinisation en secouant légèrement le plant plusieurs fois par semaine lorsque les fleurs sont ouvertes. Pour ce faire, placez votre pouce et votre index au milieu de la tige principale. Le vent et l’activité des insectes pollinisateurs comme les bourdons contribueront aussi à la pollinisation des plants de tomates cultivés en plein air.

Tuteurage des plants de tomates

Lorsque les plants auront atteint une hauteur de 35 cm, ils auront besoin de soutien supplémentaire. De plus, le fait de tuteurer les plants de tomates en développement en éloigne les feuilles des limaces présentes sur le sol. À l’aide de bandes de tissu souple (environ 2 cm sur 25 cm), attachez la tige des plants à deux ou trois endroits à un tuteur s’élevant à au moins un mètre au-dessus du sol.

Les cages métalliques et autres supports à tomates que l’on trouve sur le marché (tiges, poteaux, piquets, attaches, ficelles, attaches en plastique, attaches élastiques, rubans, etc.) peuvent aussi être utilisés. Pour éviter d’endommager le plant, il vaut mieux installer la cage ou les autres supports autour du plant pendant qu’il est encore relativement petit. Cela lui permet de croître à l’intérieur du support.

Éclairage nécessaire à la culture des tomates

Les tomates ont besoin d’au moins 8 heures d’ensoleillement par jour pour produire des fruits, mais il est conseillé d’exposer les plants à la lumière pendant 12 à 16 heures pour obtenir de meilleurs résultats. Les plants de tomates sont insensibles à la photopériode, ce qui signifie qu’ils vont fleurir indépendamment de la durée du jour. Les plants cultivés à l’intérieur doivent être placés à proximité d’une fenêtre orientée au sud, dans un endroit où il n’y a pas de courants d’air.

Si les fenêtres de la pièce que vous utilisez ne sont pas adéquates ou si la durée d’exposition au soleil ou à la lumière du jour en hiver est très courte dans votre région, vous pouvez utiliser un éclairage supplémentaire. Il existe une grande variété de lampes horticoles commerciales abordables qui peuvent combler les exigences des plants de tomate en matière de lumière. Pour plus d’informations sur l’utilisation des lampes horticoles pour la culture des tomates, voir la section Ressources supplémentaires ci-dessous. Si votre école a une serre ou s’il y a une serre locale, prenez des dispositions pour y faire pousser vos plants de tomates, là où ils seront assurés de recevoir une quantité suffisante de lumière naturelle.